Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MEME LES MOUETTES DANSENT - danser

MEME LES MOUETTES DANSENT - danser

MEME LES MOUETTES DANSENT danser, panser Danser Le bateau aux voiles rouges Je suis une vanesse du chardon Amères amazonesLa lune ma mèreMailles de filet Le bateau aux voiles rouges So we found the end of our journey So we stood, alive in the river of...

Lire la suite

ETHERNELLE - la plume des myzomèles

ETHERNELLE - la plume des myzomèles

ETHERNELLE La plume des myzomèles La plume des myzomèles Rendez-vous au terrain des vagues Incessamment Ingénue abandonnée Lèvres rouges ArlequinadeMonochrome édénique SacrifiéeTes reins vagues Mirage La ronde des myzomèles Ethernité © Photographie Philippe...

Lire la suite

ETHERNELLE - la lune des hirondelles

ETHERNELLE - la lune des hirondelles

ETHERNELLE La lune des hirondelles, la plume des myzomèles La lune des hirondelles Les soleils rouillés Robe grise Statue africaine Enfant sage Brise marine Echelle On écrit bien avec une plume Meanwhile Miroir blanchi Paradisier Bohème rouge Au bout...

Lire la suite

L'ETRE-ANGE - entre voeu et désaveu

L'ETRE-ANGE - entre voeu et désaveu

ENTRE VOEU ET DESAVEU A vif parfois Des cheveux comme des routes Eclats La rue ronronne Saison hâtive Parmi eux Le sang des scarabées L'écoulement de lumière La confidence des épines Assise sur le balcon Lignes bleues Le redire encore Brumes Azur aimanté...

Lire la suite

L'ETRE-ANGE - entre astre et désastre

L'ETRE-ANGE - entre astre et désastre

L’ETRE-ANGE Au jardin des cyprès je filais en rêvant, Suivant longtemps des yeux les flocons que le vent Prenait à ma quenouille, ou bien par les allées Jusqu'au bassin mourant que pleurent les saulaies Je marchais à pas lents, m'arrêtant aux jasmins,...

Lire la suite

AILE QUI LUIT - parodie des cieux

AILE QUI LUIT - parodie des cieux

PARODIE DES CIEUX Parodie des cieux L’échappée radieuse Enveloppés de sable beige EclipseLe vent saigne comme moi Oubliée éblouie Pardon d’être fragile La petite prisonnière L’impossible union A demi-urbaine Le cil dense du silence J’ai vu les larmes...

Lire la suite

AILE QUI LUIT - paradis des yeux

AILE QUI LUIT - paradis des yeux

AILE QUI LUIT paradis des yeux, parodie des cieux L’écrivain, c’est l’état indifférencié de la personne, la nudité indifférente de l’âme. De l’âme comme regard. De l’âme comme absence. Celui qui écrit s’en va plus loin que soi. Il avance à pas de neige....

Lire la suite